Les légendes Foréziennes Agrandir

Les légendes Foréziennes

13,00 €

Ajouter au panier

Prix réduit !

-7,00 €

20,00 €

Notes et évaluations clients

Personne n'a fait d'évaluation sur ce livre, soyez le premier.
Note / écrire un commentaire

cpe_n9782365724302

9782365724302

160 pages
Format 17 x 23 cm
Frédéric Noëlas ET Louis-Pierre GRAS
CPE

Résumé du livre : Les légendes Foréziennes

Nos légendes populaires partent en générale d’une histoire vraie, vieille de centaines ou de milliers d’années. La légende fait référence à un lieu, à un objet, à un personnage. Elle était racontée le soir à la veillée, de bouche-à-oreille et de génération en génération. Au fil du temps, la légende est devenue un mythe, elle a perdu en précision, mais elle a gagné en fantaisie. En Forez, elle a pu naître d’une source, d’une forêt, d’un chevalier. Elle a rencontré des êtres fantastiques, des fées, des sorciers ou des rebouteurs. Nos légendes foréziennes sont un élément essentiel de notre culture locale. En effet, les légendes nourrissent profondément l’imaginaire de gens qui vivent dans notre terroir. Elles sont probablement l’élément le plus ancien qui forge notre culture régionale. Les légendes du Forez sont notre imaginaire commun. A l’heure de la mondialisation et de la « culture unique », il est important de retrouver les mythes qui font notre identité régionale.

Le livre rassemble les légendes du Forez parmi les plus authentiques. On y retrouve bien entendu de nombreux textes de Frédéric Noëlas (1830-1888), ce Roannais était un poète et un artiste féru de légendes. On signalera un remarquable avant-propos du folkloriste M. Blanchardon tiré d’extraits d’une conférence donnée en 1912.

Présentation des auteurs :

Frédéric Noëlas (1830-1888), médecin à Saint-Haon-le-Châtel et artiste dessinateur, s’adonna avec passion à l’Histoire et à l’archéologie foréziennes. Il fut membre de la Diana, la société archéologique du Forez, et correspondant de l’Académie de Lyon ainsi que des Beaux-Arts. Il participa grandement à la collecte et à la préservation des traditions et légendes foréziennes.

Louis-Pierre Gras (1833-1873) sillonna d’abord le Forez comme voyageur de commerce et en profita pour recueillir tout ce qu’il pouvait de l’Histoire et du folklore locaux. Il devint archiviste et secrétaire de la Diana. En 1865, il transposa dans le Forez légendaire sa propre version des Evangiles des quenouilles, célèbre recueil de contes médiévaux mettant en scène une veillée.

Nouveaux produits