L'école d'optique de Morez - Lycée Victor Bérard Agrandir

L'école d'optique de Morez - Lycée Victor Bérard

8,00 €

Ajouter au panier

Notes et évaluations clients

Personne n'a fait d'évaluation sur ce livre, soyez le premier.
Note / écrire un commentaire

ld_9782362190643

9782362190643

Couverture souple à rabats
Format : 11 x 22,5 cm
48 pages
60 images

Résumé du livre : L'école d'optique de Morez - Lycée Victor Bérard

Morez capitale de la lunette
Ce titre résume l’évolution d’une communauté née de l’industrie au 15e siècle et spécialisée dans le travail du métal. Diffusant dans le monde entier leurs horloges monumentales, leurs « comtoises » et leurs lunettes, les Moréziens font au 19e siècle de leur cité la première ville industrielle du département.

Une ville qui défend ses emplois : lorsque l’horlogerie connaît des difficultés dans la seconde moitié du 19e siècle, la municipalité n’hésite pas à ouvrir sa propre école professionnelle. Elle obtient en 1925 la nationalisation de son école pratique de commerce et d’industrie, dont la filière optique-lunetterie connaît un recrutement national.

Un bâtiment Art déco pour l'école professionnelle d'optique
En 1933 sont inaugurés les vastes bâtiments de la nouvelle École nationale d’optique. De style Art déco, en béton armé, ils sont l’œuvre de l’architecte Paul Guadet et abritent toujours l’établissement – devenu lycée polyvalent Victor Bérard – qui a conservé sa spécialisation en optique-lunetterie, concourant ainsi au renom de la ville.

En Franche-Comté, architecture et enseignement technique autour de l'architecte Paul Guadet
La Région Franche-Comté conduit une démarche d’inventaire du patrimoine scolaire bâti et mobilier de ses lycées, menée conjointement à un programme ambitieux de restructuration et de rénovation des lieux.

Cette étude a permis de mettre en lumière l’importance particulière des lycées techniques pour la Franche-Comté, l’une des premières régions françaises pour la part de l’emploi industriel.
Elle est à l’origine d’un colloque traitant des liens entre architecture, enseignement technique et industrie, qui se tiendra en avril 2013.

La présente publication, issue des travaux du service Inventaire et Patrimoine, participe en outre des manifestations du 150e anniversaire de l’École nationale d’horlogerie de Besançon et des 80 ans des locaux édifiés par Paul Guadet, tant à Besançon qu’à Morez. Ces manifestations se concluront à l’automne 2013 par une exposition organisée par chacun des musées du Temps et de la Lunette.

Nouveaux produits