Saint-Malo - La cathédrale des corsaires - La grâce d'une cathédrale Agrandir

Saint-Malo - La cathédrale des corsaires - La grâce d'une cathédrale

55,00 €

Ajouter au panier

Notes et évaluations clients

Personne n'a fait d'évaluation sur ce livre, soyez le premier.
Note / écrire un commentaire

nb_st_malo

9782809913910

288 pages couleurs
Grand format 27 x 35,5 cm

UN LIVRE MONUMENTAL D'UNE QUALITE EXCEPTIONNELLE

Résumé du livre : Saint-Malo - La cathédrale des corsaires - La grâce d'une cathédrale

La mer est son horizon, le ciel est son destin ! Et cela depuis le VIe siècle, lorsque, au terme d'une navigation légendaire, Malo, le saint fondateur, édifie dans l'ancienne cité d'Alet une église qui devient cathédrale au IXe siècle. En 1145, le siège épiscopal est transféré sur la presqu'île voisine de Saint-Malo, au coeur de la ville qui se développe.

La nouvelle cathédrale s'agrandit au fil des siècles. Les bâtisseurs composent avec les contraintes du site pour édifier, au XIIIe siècle, un splendide choeur gothique inspiré de l'art anglo-normand. Ils aménagent ensuite les collatéraux, les chapelles et l'emblématique clocher, maintes fois détruit et reconstruit, ce phare qui guide les marins dans la périlleuse baie de la Rance. Elle est la paroisse de Malouins célèbres : les marins et corsaires Surcouf, Duguay-Trouin et, bien sûr, Jacques Cartier, sans oublier Chateaubriand qui y pria.

En août 1944, les bombardements de la Libération détruisent 80 % de Saint-Malo intra-muros. Symbole de la ville martyre, la cathédrale fait l'objet d'une restauration globale, respectueuse du passé et enrichie d'une vision d'avenir : jouant avec la lumière et magnifiant les espaces, les artistes Max Ingrand, Jean Le Moal, Arcabas et Goudji ouvrent l'édifice reconstruit à un nouvel élan esthétique et spirituel. Chaque année, depuis 1972, s'y déroule le prestigieux Festival de musique sacrée. Haut lieu spirituel au coeur d'une cité rayonnant sur le monde, la cathédrale est un élément clé du patrimoine malouin d'aujourd'hui, où se pressent fidèles et visiteurs, tous pèlerins sur terre ou sur mer.

PARTIE I : Aux origines : une presqu'île et un saint
La diffusion du culte de saint Malo – Philippe Petout
La première cathédrale dans l'ancienne cité d'Alet - Philippe Petout
Des fouilles à la restitution en trois dimensions – Stéven Lemaître
Une nouvelle cathédrale sur le rocher d'Aaron (IXe - XIIe siècles) - Philippe Petout
Les riches heures du diocèse de Saint-Malo (XIIe - XXIe siècles) - Philippe Petout
Les exhumations après 1945 - Philippe Petout
Le quartier épiscopal et canonial - Philippe Petout

PARTIE II : Des chantiers ininterrompus (XIIe siècle - 1944)
La cathédrale, une nef et son cloître (XIIe siècle) - Philippe Petout
La construction d'un nouveau chœur gothique (XIIIe siècle) – Hervé Chouinard
Extensions et aménagements (XVe-XVIIIe siècles) – Philippe Petout
Interventions néoclassiques et néogothiques (XIXe - 1944)- Philippe Petout

PARTIE III : La cathédrale martyre et ressuscitée (1944-1972)
Des bombardements à la restauration - Hervé Chouinard
Le renouveau religieux de l'après-guerre - Philippe Petout
Les orgues - Henri Chesnais et Philippe Petout
Les cloches - Philippe Petout

PARTIE IV : Un haut-lieu de l'art sacré au XXe siècle
Les vitraux de la nef, de Max Ingrand à Michel Durand – Jean-Yves Coulon
La grande rosace et les vitraux du chœur de Jean Le Moal – Lydia Harambourg
Un demi-siècle d'aménagements mobiliers (1972-2022) – Roger Blot
«Le lieu nous inspirait» - Arcabas avec Étienne
«Les forces d'un haut-lieu» - Gouon

PARTIE V : Une cathédrale vivante
La cathédrale au cœur de l'identité malouine – Georges Provost
Jacques Cartier pour l'éternité en sa cathédrale – Gilles Fouqueron
La musique liturgique – Henri Chesnais et Philippe Petout
La longue histoire du festival de musique sacrée - Henri Chesnais
Lumière et Foi - Étienne Lorta


Nouveaux produits