La Mer d'Antan à travers la carte postale ancienne Agrandir

La Mer d'Antan à travers la carte postale ancienne

28,90 €

Ajouter au panier

Notes et évaluations clients

Personne n'a fait d'évaluation sur ce livre, soyez le premier.
Note / écrire un commentaire

n_173

9782357201057

Olivier de KERSAUSON
192 pages
Format 25 x 33 cm
Environ 500 cartes postales anciennes

Avant d’être la personnalité médiatique que l’on connaît aujourd’hui, Olivier de Kersauson a été et reste un marin. Il a vu tout ce qui peut toucher de près ou de loin à l’univers de la mer. Pourtant, de son propre aveu, il n’avait jamais eu une telle richesse iconographique sous les yeux et c’est le mot « enchantement » qui est revenu à chaque nouveau cliché, chaque nouvelle carte postale ancienne.

En 1900, les marins étaient pratiquement toujours pêcheurs vivant de leur savoir-faire et de leur connaissance de la mer. Les cités côtières vivaient au rythme des marées, les hommes et les femmes perpétuaient des traditions déjà centenaires. Les photographes – pionniers d’une nouvelle ère, celle de la communication par l’image – avaient compris que ce monde ancestral vivait ses dernières heures. Ils se posèrent en témoins sociologues d’une vie en sursis, immortalisant les pêcheurs, leurs femmes, leurs enfants avec une naïveté et une fraîcheur uniques.

C’est cette fraîcheur qui a enchanté celui que l’on surnomme « L’Amiral ». Pour La Mer, Olivier de Kersauson s’est fait guide. Il est à la fois l’oeil, qui regarde avec respect et tendresse, et le doigt qui montre ce que l’on n’aurait pas vu, pas compris. Il a choisi chaque carte, argumenté chacun de ses choix pour partager cette vision unique de la mer, qui a enchanté le marin et ému l’homme…

La découverte de ces cartes postales du début du siècle dernier est un véritable enchantement ! Ce sont des images d’un monde disparu. Des images rares, réalisées par des gens de bonne volonté, souvent incultes des choses de la mer, mais curieux de ce que sont les hommes et désireux de le partager. À l’heure des pionniers de la photographie, ces clichés, saisis avec humilité, tendresse et générosité, sont les seuls témoignages qui demeurent d’un monde aujourd’hui totalement disparu.

Reportons-nous à l’époque, prendre une photo n’est pas un exercice d’une seconde. C’est une décision, une mise en scène, souvent belle, parfois maladroite, mais toujours authentique. Les auteurs de ces images nous ont légué un patrimoine inestimable ; il nous faut le regarder avec respect, tendresse, mais aussi avec humour. Nous avons choisi de donner de l’espace à chaque carte postale afin que chaque image vive pleinement et soit traitée comme une oeuvre d’art. Au-delà de l’espace, il faut du temps pour apprécier ces clichés ; car c’est en s’arrêtant sur chaque image que l’on peut en percevoir la beauté et la générosité. Le temps permet d’apprécier les mille détails que nous donnent à voir ces photographes anonymes.

Olivier de Kersauson

Nouveaux produits