MARSEILLAIS Scènes et types de Marseille d’Antan à travers la carte postale ancienne Agrandir

MARSEILLAIS Scènes et types de Marseille d’Antan à travers la carte postale ancienne

10,00 €

Ajouter au panier

Notes et évaluations clients

Personne n'a fait d'évaluation sur ce livre, soyez le premier.
Note / écrire un commentaire

hc_marseillais

9782911207785

64 pages 
Format 20 x 20 cm
Isabelle Rauch
HC

Plus de 80 cartes postales anciennes 

Marseillais. Voilà un mot qui ne peut pas laisser indifférent. Jamais un Marseillais ne peut se présenter comme tel sans susciter une réaction, quelle qu’elle soit. Pourquoi ? Qu’est-ce qui rend donc les Marseillais si différents ? Et depuis si longtemps ?

Marseillais est un état des lieux, sans texte ni légende, de ce qu’étaient les Marseillais au tournant du siècle dernier. À travers les visages, les regards, les poses, les expressions, on découvre un peu mieux, et avec un autre éclairage, ce que fut la vie de Marseille à la Belle Époque.

On imagine, avec un peu plus de subtilité, ce que pouvait être la vie des enfants errant sur le port et dans les rues du centreville. On entrevoit le décalage entre ces petits maraudeurs et les enfants des riches familles promenés par leurs nounous dans les beaux quartiers. On décèle l’histoire des pêcheurs au fond de leur regard sévère et de leur peau burinée. On se retrouve, l’espace d’un instant, dans les ambiances chaudes et bigarrées de la ville aux 111 villages, aux 111 quartiers. On plonge dans la vie belle, la vie difficile, la vie cosmopolite de Marseille et des Marseillais en 1900.

On comprend pourquoi être Marseillais est toujours un peu singulier car c’est souvent venir d’ailleurs, avec son histoire, ses souffrances et ses espoirs. C’est ensuite reconstruire sa vie et replanter ses racines dans une ville qui sait et qui aime accueillir.

Marseillais est un beau petit livre objet, qui invite au rêve et à la projection. Certainement pas à la nostalgie, mais bien à la joie de découvrir que ce qui fut la richesse du passé de Marseille est encore sa richesse d’aujourd’hui : les hommes.

La préface - une véritable déclaration d’amour pour la cité phocéenne et ses habitants - est signée par Isabelle Rauch, Marseillaise, collectionneuse de cartes postales anciennes et co-auteur de Marseille d’Antan.