LE MANS D’ANTAN à travers la carte postale ancienne Agrandir

LE MANS D’ANTAN à travers la carte postale ancienne

28,90 €

Ajouter au panier

Notes et évaluations clients

Personne n'a fait d'évaluation sur ce livre, soyez le premier.
Note / écrire un commentaire

hc_le_mans

9782911207891

112 pages 
Format 24 x 32,5 cm
Jacques Chaussumier et Jacques Gohier 
HC 

Environ 500 illustrations

Circuit de prestige, course mythique, les Vingt-quatre Heures du Mans ont fait de la petite ville du Mans une cité mondialement connue. Aujourd’hui, cette dernière revendique une réelle force identitaire, qui s’est non seulement forgée au fil des siècles mais surtout à la Belle Époque. Or qui se souvient d’elle au début du xxe siècle ?

Avec un passé historique de plus de 2000 ans, Le Mans possède un patrimoine riche, gravé dans les vieilles pierres de la ville. Ce n’est qu’à la Belle Époque, que la ville change de visage, se développe et s’urbanise, tout en conservant ses maisons à pans de bois et ses hôtels Renaissance... Les communes alentour deviennent des quartiers, de grands axes sont créés afin de relier les principales artères. La ville s’ouvre, s’aère, amorçant alors des années propices au changement. Véritable noeud ferroviaire entre Paris et l’Ouest de la France, la cité joue un rôle stratégique et prospère. Les Manceaux voient les commerces de la rue des Minimes poindre et l’industrie apporter une dynamique et une effervescence nouvelles. En ce début de siècle, la ville du Mans est aussi la capitale des assurances, avec les Mutuelles du Mans. Berceau de l’automobile, la cité développe alors ses atouts en créant le circuit des Vingt-quatre Heures du Mans, événement qui devient très vite une semaine incontournable dans la vie de chaque Manceau…

Regroupant près de 500 cartes postales du début du XXe siècle, Le Mans d’antan est un voyage dans le temps qui invite les Manceaux à redécouvrir leur ville il y a 100 ans, et à comprendre sa physionomie actuelle. Le Mans d’antan est construit autour de 5 chapitres géographiques : le Vieux Mans ou la cité Plantagenêt, le coeur de la ville, les vieux quartiers du Mans, les bords de la Sarthe, les environs du Mans. Un dernier chapitre est consacré au quotidien et à l’art de vivre des Manceaux.

L’iconographie, dans un souci d’exhaustivité, est issue des collections de Lionel Houis, Marc Cobac ainsi que de collections privées. Le texte, clair et accessible, nous accompagne dans une promenade au coeur de la ville au début du XXe siècle.

Jacques Chaussumier et Jacques Gohier sont deux mémoires vivantes de la ville du Mans. Auteurs de nombreux ouvrages (dont Souvenirs d’un naturel Manceau, Mon siècle au Mans pour Jacques Chaussumier, et Histoire de la Sarthe racontée aux enfants pour Jacques Gohier), ils travaillent ensemble depuis plus de 15 ans en tant que secrétaire général et directeur de la revue généraliste La vie mancelle.