Lyon, 1939-1945 : un gone sous l’Occupation Agrandir

Lyon, 1939-1945 : un gone sous l’Occupation

Notes et évaluations clients

Personne n'a fait d'évaluation sur ce livre, soyez le premier.
Note / écrire un commentaire

TITRE épuisé

db_9782812908620

9782812908620

Louis Gamichon 
328 pages
Format 16 x 24 cm
De Borée

La vie et les « petites aventures » d’un jeune Lyonnais pendant la Seconde Guerre mondiale

 

Louis Gamichon, le « gone Loulou », comme on dit à Lyon, ravive ici la mémoire de son enfance passée pendant les années sombres de la guerre 1939-1945.

Au fil des pages, il évoque la dureté de l’Occupation ; les affres de la faim, du froid, du bruit des bottes allemandes sur les pavés de la ville ; la terreur lors des bombardements ; les écoliers chantant Maréchal, nous voilà ! en l’honneur de Pétain, le « sauveur de la France » ; les adultes s’installant dans une vie anonyme, rassurés par la nouvelle devise de l’État français, « Travail, Famille, Patrie »… Mais l’originalité de son récit réside dans le fait qu’il se place du côté de l’autre France, celle des hommes et des femmes qui pensaient que seuls la Résistance et le combat contre l’occupant pouvaient sauver le pays. L’écoute de la radio anglaise ainsi que l’exemple de son oncle et de son cousin germain incitèrent le jeune garçon qu’il était et quelques-uns de ses camarades à s’engager dans une résistance à eux, avec pour armes l’imagination, la turbulence ou encore l’esprit du jeu.

Ainsi, ce livre apporte un témoignage nouveau, peut-être différent, sur les enfants de la Seconde Guerre mondiale, une des pires périodes de notre histoire.

L’auteur : Louis Gamichon est né à Lyon en octobre 1932. Après une carrière de cadre dans la sidérurgie, il consacre sa retraite à l’écriture d’ouvrages sur sa ville, tous parus aux éditions Bellier : Quand Lyon s’amusait (1995), Napoléon et les Lyonnais (2001), La Vie lyonnaise (2003), La Gazette de Sainte-Hélène (2004), 1900, quelle Belle Époque (2005) et Lyonnaiseries napoléoniennes (2009). La rédaction de Lyon, 1939-1945 : un gone sous l’Occupation lui a permis de raviver les souvenirs longtemps oubliés des années les plus difficiles de son enfance.

Nouveaux produits