Moscou - Mémoire d'une ville Agrandir

Moscou - Mémoire d'une ville

55,20 €

Ajouter au panier

Prix réduit !

-20%

69,00 €

Notes et évaluations clients

Personne n'a fait d'évaluation sur ce livre, soyez le premier.
Note / écrire un commentaire

n_215

9782743304355

245 pages
Format 25,5 x 30,5 cm
Bel ouvrage de 2 kilos
Olga Morel - Alexandre Viktorov - Alexandre Rozanov - Ekaterina Chorban

Livre vendu dans un coffret cartonné blanc

Résumé du livre : Moscou - Mémoire d'une ville

Moscou aujourd'hui paraît belle au visiteur. Pimpante, vivante, peinte, repeinte, elle plaît et elle étonne. Mais Moscou fut toujours belle ! Et son visage maquillé d'aujourd'hui peut autant cacher sa beauté que la majesté triste d'avant-hier. Ce livre se retourne sur le long et riche passé architectural de Moscou, un passé qui fut très bousculé par la transformation d'une ville noble, pieuse, villageoise, marchande, qui avait crû de manière organique, en une capitale soviétique impériale, aux brandes avenues et aux vastes espaces. Livre d'un piéton, d'un piéton amoureux de cette ville, qui en découvre des pans divers et méconnus, car Moscou n'est pas seulement le Kremlin, ni le champ épique des urbanistes soviétiques. Elle ne se réduit pas non plus au pimpant décor de la ville d'aujourd'hui. Ce livre restitue la mémoire de Moscou. La ville pieuse des " quarante fois quarante églises ", des splendides monastères. L'âge classique, très long et très beau, d'une ville qui demeura après, et malgré, la fondation de Pétersbourg en 1703, le séjour préféré de la noblesse. Les exquis " boulevards ", conservatoire de l'urbanisme ancien. Les domaines de campagne, absorbés dans le tissu même de la ville par l'urbanisation. Et la foisonnante Moscou capitaliste : gares, usines, magasins, hôtels de marchands, maisons de rapport, musées et théâtres, construits dans les styles les plus divers que permettent le goût du temps pour tous les mondes et le développement des techniques. Ce livre montre aussi quelques pans de l'architecture soviétique : de sa première époque d'avant-garde, splendide et importante dans l'histoire de l'architecture mondiale bien qu'elle ait peu affecté l'aspect même de sa capitale ; de sa seconde époque, stalinienne, héroïque, historiciste, parfois décriée, mais qui a marqué le visage de la ville comme Haussmann celui de Paris. Délibérément, les deux autres tournants du XXe siècle moscovite ne sont pas traités ici : ni l'architecture de style " international " qui s'instaure avec Khrouchtchev, ni l'explosion immobilière actuelle dont l'historicisme rutilant saute aux yeux du voyageur d'aujourd'hui.

Nouveaux produits