L'épuration dans les Hautes-Pyrénées - 1943-1947 Agrandir

L'épuration dans les Hautes-Pyrénées - 1943-1947

25,00 €

Ajouter au panier

Notes et évaluations clients

Personne n'a fait d'évaluation sur ce livre, soyez le premier.
Note / écrire un commentaire

cairn9782350684406

9782350684406

Format 16 x 24
Nombre de pages 232
Type de brochure broché
Illustrations quelques photos N/B

Résumé du livre : L'épuration dans les Hautes-Pyrénées - 1943-1947

Été 1944. Après quatre années passées sous la férule de l'occupant nazi, la France recouvra, en partie, sa liberté. La Résistance se montra au grand jour. Dans tout le pays, alors, se déchaîna la vindicte populaire contre les « kollabos », prononcé par dérision avec un K à l'allemande. C'était « l'épuration à chaud ». Les résistants et la population arrêtèrent massivement, souvent sans distinction, des collaborateurs notoires, des indicateurs, mais également des personnes soupçonnées d'avoir été à la solde des Allemands. Dans le meilleur des cas, on molesta, on conspua, on maltraita, on emprisonna arbitrairement. Pour certains, en revanche, la mort les attendait au bout du chemin, parfois dans des conditions atroces. Quant aux femmes trop proches de l'occupant, l'humiliation était de mise: brimades, exhibitions et tontes en places publiques. Les Hautes-Pyrénées ne firent pas exception à la règle. Ainsi, de l'année 1943 à la fin de l'année 1945, pas moins de 136 personnes furent abattues par la résistance dans les Hautes-Pyrénées.

Plus de 300 collaborateurs furent jugés et condamnés très durement par la justice de l'épuration. Ce bilan macabre traduit à lui seul une tendance lourde : celle d'une vision politique diamétralement opposée entre deux France irréductibles qui s'affrontèrent dans un combat sans merci.

Ce livre tente, à 70 ans d'intervalle, de renouveler notre vision historique de cette époque où, comme l'évoqua le président Pompidou en son temps, « les Français ne s'aimaient pas ».

Nouveaux produits